PROGRAMME DE L'EDUCATION NATIONALE

Parcours Préparatoire au Professorat des Ecoles

A télécharger ici

 

La musique reste le moyen d'expression privilégié de l'enfant et favorise l'épanouissement de sa personnalité tout entière. La pratique met en jeu les facultés suivantes :

l'écoute
l'attention
la mémoire
l'imagination
la rigueur
le goût de l'effort

L'activité musicale s'organise autour de plusieurs grands axes :

- le chant
- le langage musical et les techniques nécessaires à son expression
- l'écoute d'oeuvres pour une base de culture commune
- la réalisation de projets musicaux

(L'éducation musicale à l'école élémentaire, Agnès Matthys, Editions Retz)

L'objectif de la formation se résume en l'acquisition d'outils utiles et nécessaires pour l'enseignement de la musique en école primaire.

 

Chanter à l'école maternelle est une activité incontournable qui doit s'exercer quotidiennement. La pratique de la musique déborde largement du domaine purement musical et participe en ce sens à la construction des apprentissages. Les études sur le sujet sont nombreuses.
Ainsi, des neurobiologistes de l'Institut Karolinska de Stockholm ont observé que la pratique assidue du piano augmente la surface blanche qui relie les deux parties du cerveau et donc améliore d'autres facultés motrices ou intellectuelles.
Glenn Schellenberg, professeur à l'université de Toronto a suivi pendant un an un groupe d'enfants bénéficiant d'un enseignement de piano ou de chant au conservatoire. Il a observé que leur quotient intellectuel avait progressé plus significativement que celui d'un groupe témoin qui n'avait pas bénéficié de cet apprentissage.
En France, une étude menée sur 46 classes par Alain Mingat et Bruno Suchaut de l'Iredu (Instutu de recherche sur l'éducation - Sociologie et économie de l'éducation, université de Bourgonge) a montré qu'une pratique assidue de la musique en grande section maternelle augmentait les chances de réussite au cours préparatoire. De plus, ce sont les élèves les plus faibles qui profitent le plus des retombées de cet enseignement.

Plus largement, le chant à l'école participe à la construction de l'individu et aide à la construction du groupe-classe. Il permet aussi d'établir des relations de confiance entre les adulte et les enfants.
Sa pratique régulière, sous toutes ses formes (comptines, jeux de doigts, deux dansés, chants à histoire...) favorise le développement de compétences dans tous les domaines d'apprentissage de l'école maternelle :

Domaine relationnel (chanter avec les autres)
Domaine de la langue (développement des sons, des phonèmes grâce au chant, champ lexical, syntaxe, compréhension symbolique...)
Domaine de la découverte du monde (structuration du temps, pulsation, forme, organisation spatiale)
Domaine moteur (gestes fins, les doigts, déplacements dans l'espace, coordination...)
Domaine de la sensibilité de l'imagination de la création

Chanter à l'école maternelle, par Eric Métivier, aux éditions Retz