Quels timbres pour les orchestres ?


Domaines du timbre et de l’espace,
Domaine de la dynamique

 

 

MOYEN AGE

~ 400 - 1450

Au Moyen Age, il n’y a pas de trace musicale du mythe. En revanche, on y trouve des représentations.

L'orchestre :

Il n'y a que peu d'ensembles instrumentaux au Moyen Age, car on utilisait beaucoup la voix, surtout à l'Eglise. En-dehors, on trouve :

des instruments à cordes pincées : la rote, le psaltérion, la harpe, le luth, la mandore ou guiterne
des instruments à corde frottées (utilisant un archet) : la vièle, le rebec, la gigue, l’organistrum, la chifonie, la vièle à roue
et le tympanon qui est un instrument à cordes frappées.

 

Voilà le type de musique que l'on pouvait entendre (mais qui n'est pas lié à Orphée et Eurydice)

 

En cliquant ici, tu pourras en voir toutes les images.

En peinture

Miniature extraite du manuscrit d'Ovide Moralisé, 1375

 

 

RENAISSANCE

1450 - 1600

 

Peu à peu, les instruments se rassemblent et gonflent les premiers orchestres importants que verra la Renaissance.

Les instruments utilisés sont :

luth, harpe, flûtes, rebec, vièle, chalumeau, bombarde, cornet à bouquin, trompette, trombone, orgue, percussions qui sont bien différents des instruments actuels.

A la fin de la Renaissance, Jacopo Peri écrit l'Euridice (1600)

 

En cliquant ici, tu pourras en voir toutes les images.

En peinture

Jacopo del Sellaio, Orpheus, Eurydice and Aristaeus, 1470

Jacopo del Sellaio ou Jacopo di Arcangelo, (Florence, 1442 - 1493) est un peintre de l'école florentine. Il est surnommé del Sellaio (le Sellier) par le métier de son père Arcangelo. Il est le père du peintre Arcangelo Jacopo del Sellaio.

 

BAROQUE

1600 - 1750

 

L'orchestre baroque est déjà bien fourni avec ses 20 musiciens environ.
On y recense 10 violons à archet courbe ( 5 premiers et 5 seconds), 2 violes de gambe, 4 violes de braccia ( ancêtres de l'alto), 1 hautbois et 1flûte à bec ( en bois ) et 1 clavecin. Les violes d'amour ( à 12 cordes, six sur lesquelles on joue, six autres faisant écho ) apparaissent dans certaines formations. Mais on en trouve encore d'autres (voir le schéma).

En cliquant ici, tu pourras en voir toutes les images.

DEBUT BAROQUE : La Lyra d'Orfeo de Luigi Rossi, 1647

MILIEU BAROQUE : La Descente d'Orphée aux Enfers de Marc-Antoine Charpentier, 1686

FIN BAROQUE : Orpheus oder die wunderliche Beständigkeit der Liebe (extraits) de Georg Philipp Telemann, 1726

En peinture

Orpheus and Eurydice, 1630

Pierre Paul Rubens est né le 28 juin 1577 à Siegen (Westphalie) et mort le 30 mai 1640 à Anvers. C'est est un peintre baroque flamand.

 

CLASSIQUE

1750 ~ 1800

L'orchestre classique est celui qui a servi à Christoph Willibald Gluck pour son Orfeo ed Eurydice. Il est plus important que l'orchestre baroque et n'intègre plus les anciens instruments hérités de la Renaissance (luth, théorbe, viole...)

L’orchestre classique comprend de 35 à 45 musiciens. Pour l’essentiel des cordes :

8 premiers violons, 8 seconds, 6 altos, 4 violoncelles, 1 contrebasse.
Quelques bois donnent une note de couleur : 2 clarinettes ou cors de basset, 2 bassons, 2 hautbois, 2 flûtes traversières en métal. Les cuivres sont peu utilisés : 2 cors simples (dont on fait varier la hauteur des sons en déplaçant la main dans le pavillon), des trompettes chez Haydn et Mozart dans les dernières années.

En cliquant ici, tu pourras en voir toutes les images.

Orfeo ed Euridice de Christoph Willibald Gluck, 1762

En peinture

Orphée descendu aux Enfers pour demander Eurydice de Jean Restout, 1763

 

 

ROMANTIQUE

~ 1800 ~ 1900

L’orchestre romantique va passer de 50 à 60 musiciens sous Beethoven, à 80/95 sous Wagner, pour atteindre 90 à 110 musiciens sous Richard Strauss. Cette évolution est liée à deux phénomènes. D’une part, la volonté de produire des effets sonores, d’autre part l’apparition de salles de concerts, un concept neuf, car jusqu’alors la musique était encore une musique de salon. De nouveaux instruments à vent sont introduits : trombones à coulisses, cors d’harmonie (à pistons maintenant), tubas (vraiment utilisé à partir de Wagner). Berlioz utilisera un instrument tout nouveau, le saxophone, récemment inventé par Adolphe Sax. Quant aux percussions, c’est généralement le triangle qui apparaît au début du XIXème siècle ; la grosse caisse et les cymbales ne se rencontrent qu’occasionnellement. La harpe apparaît, là encore, sous Wagner.

En cliquant ici, tu pourras en voir toutes les images.

 

Orphée aux enfers, Jacques Offenbach, 1858

En peinture

Ary Scheffer, "La Mort d'Eurydice", 1814

Ary Scheffer, né en 1795 et mort en 1858, est un peintre romantique. Peintre très célèbre de l'époque romantique, Ary Scheffer s'installe à Paris en 1811 et devient l'élève de Guérin, expose en 1812 et se lie avec les jeunes peintres Géricault et Delacroix. 

 

Sur ce tableau, Orphée tient Eurydice, qui vient de mourir, dans ses bras. Il a une main sur son visage, on peut se douter qu'il se lamente et pleure la mort de sa femme. Le décor en arrière-plan est composer d'arbres, on peut supposer que c'est une forêt, endroit favori du héros et habitat de sa nymphe Eurydice. Il est cependant brumeux, indiquant en effet le confusion dans laquelle Orphée se trouve. La lumière du tableau émane de la droite d'Eurydice, afin qu'elle soit bien mise en lumière et contraste avec les ténèbres dans lesquelles se trouve Orphée. La nymphe est vêtu d'une robe blanche, symbole du mariage et de la pureté. On voit également derrière elle un voile noir, cette fois symbole de la mort qui vient de l'emporter.

 

 

MUSIQUE MODERNE

~ 1900 ~ 1950

L'orchestre romantique bien étoffé ne bouge plus. On lui rajoute cependant quelques instruments de percussions et d'autres nouveautés comme les ondes Martenot, par exemple, le célesta (déjà utlisé chez Tchaïkovski), le marimba, le Thérémine, les cloches tubulaires.

En cliquant ici, tu pourras en voir toutes les images.

 

Orpheus, ballet d'Igor Stravinski, 1947

 

En sculpture

Bas-relief Orphée et Eurydice d'Arno Brecker, 1944

 

 

MUSIQUE CONTEMPORAINE

~ 1950 - Aujourd'hui

Toujours plus de découvertes technologiques comme la musique concrète, le synthétiseur puis l'ordinateur.

En cliquant ici, tu pourras en voir toutes les images.

Les familles identifiées :

Orfeo a fumetti de Filippo del Corno, 2001

 

En peinture

Le Mythe d'Orphée par Marc Chagall, 1977

 

MAIS EXISTE-T-IL D'AUTRES FORMATIONS ORCHESTRALES ?

TRAVAUX DES ELEVES

 

La Philharmonie de Paris propose deux travaux sur Orphée et Eurydice. Le premier est général et évoque le mythe dans les arts. Le second s'attache à l'oeuvre de Gluck avec des extraits sonores et des vidéos.

Premier travail

Deuxième travail


 

 

CHANT

 

A Bicyclette selon différentes orchestrations

téléchargez ici les paroles

 

Yves Montand à l'Olympia en 1981

 

Lambert Wilson

 

Davine

 

Star Academy 5

 

Hip-Hope Buster

 

Djangology