Un extrait du Jeu de robin et marion

Ecoutez la musique en suivant avec le texte :


Li chevaliers

Dites bergiere n'estes vous
Chele que je vi hui matin

Marions

Pour dieu sire alés vo chemin
Si ferés mout grant courtoisie

Li chevaliers

Certes bele tres douche amie
Je ne le di mie pour mal
Mais je vois querant chi aval
·I· oisel a une sonnete

Marions

Alés selonc ceste haiete
Je cuit que vous l'i trouverés
Tout maintenant i est volés

Li chevaliers

Est par amours

Marions

Oïl sans faille

Li chevaliers

Certes de l'oisel ne me caille
S'une si bele amie avoie

Marions

Pour dieu sire alés vostre voie
Car je sui en trop grant frichon

Li chevaliers

Pour qui

Marions

Certes pour robechon

Li chevaliers

Pour lui

Marions

Voire s'il le savoit
Jamais nul jour ne m'ameroit
Ne je tant rien n'aim comme lui

Li chevaliers

Vous n'avés garde de nului
Se vous volés a mi entendre

Marions

Sire vous nous ferés sousprendre
Alés vous ent laissié me ester
Car je n'ai a vous que parler
Laissié me entendre a mes brebis

Li chevaliers

Voirement sui je bien caitis
Quant je mec le mien sens au tien

Marions

Si en alés si ferés bien
Aussi oi je chi venir gent

Pour dieu sire or vous en alés

Li chevaliers

Bergerete a dieu remanés
Autre forche ne vous ferai
Ha mauvais vilains mar i fai
Pour coi tues tu mon faucon
Qui te donroit ·I· horion
Ne l'aroit il bien emploiét

Robins

Ha sire vous feriés pechiét
Peür ai que il ne m'escape

Li chevaliers

Tien de loier ceste souspape
Quant tu le manies si gent

Robins

Hareu diex hareu bonne gent

Li chevaliers

Fais tu noise tien che tatin

Marions

Sainte marie j'oi robin
Je croi que il soit entrepris
Ains perderoie mes brebris
Que je ne li alasse aidier
Lasse je voi le chevalier
Je croi que pour moi l'ait batu
Robin dous amis que fais tu

Robins

Certes douche amie il m'a mort

Marions

Par dieu sire vous avés tort
Qui ensi l'avés deskiré

Li chevaliers

Et comment a il atiré
Mon faucon esgrardés bregiere

Marions

Il n'en set mie la maniere
Pour dieu sire or li pardonnés

Li chevaliers

Volentiers s'aveuc moi venés

Marions

Je non ferai

Li chevaliers

Si ferés voir :
N'autre amie ne voeil avoir
Et voeil que chis chevaus vous porte
Pour sauver la rime,
il faut substituer à porte la forme porche.

Marions

Certes dont me ferés vous forche
Robin que ne me resqueus tu

Robins

Ha las or ai jou tout perdu
A tart i venront mi cousin ivenront
Je perc marot s'ai un tatin
Et desquiré cote et sercot

Gautiers

Robins

Aimi gautier estes vous la
J'ai tout perdu marote en va

Gautiers

Et que ne l'alés vous reskeure

Robins

Taisiés il nous couroit ja seure
S'il en i avoit ·iiii· chens eniavoit
C'est uns chevaliers hors du sens
Qui a une si grant espee
Ore me donna tel colee
Que je le sentirai grant tans

Baudons

Se g'i fusse venus a tans
Il i eüst eü merlee

Robins

Or esgardons leur destinee
Par amours si nous embuissons
Tout troi derriere ces buissons
Car je voeil marion sekeure
Se vous le m'aidiés a reskeure
Li cuers m'est ·I· peu revenus

Marions

Biau sire traiés vous ensus
De moi si feré[s] grant savoir
Un pâté indistinct empêche de voir l's de ferés.

Li chevaliers

Demisele non ferai voir
Ains vous en menrai aveuc moi
Et si arés je sai bien coi
Ne soiiés envers moi si fiere
Prendés cest oisel de riviere
Que j'ai pris si en mengeras

Marions

J'ai plus chier mon froumage cras
Et men pain et mes bonnes poumes
Que vostre oisel atout les plumes
Ne de rien ne me poés plaire

Li chevaliers

Qu'est che ne porrai je dont faire
Chose qui te viegne a talent

Marions

Sire sachiés certainement
Que nenil riens ne vous i vaut

Li chevaliers

Bergiere et diex vous consaut
Certes voirement sui je beste
Quant a ceste beste m'areste
A dieu bergiere

Marions

A dieu biau sire

Voici les enluminures (images) qui correspondent au texte, dans le manuscrit :

Le chevalier :


Marion :


Robin :


Une page entière :


Une autre page :


Des enluminures au hasard...














Si le coeur vous en dit, voilà un autre extrait, toujours avec Marion et Robin :