Quels divertissements musicaux au Moyen Age ?

 

Le Moyen-Age

~ 400 - 1450

 

Au Moyen Age, la musique est répartie en trois catégories : la musique d'Eglise, la musique de rue et la musique militaire.

La musique d'Eglise

Ecoutez un exemple (Sent Pere : Verge humil, flor de honor, Extrait du Misteri D'Elx) :

Il faudra attendre la fin du Moyen Age pour entendre résonner des instruments dans une église. Selon la religion catholique, un instrument de musique est une invention humaine guidée par la main du diable afin de concurrencer la seule création divine utile aux célébrations : la voix.
La voix est donc le seul timbre que l'on peut entendre dans un lieu saint. Et pas une voix de femme, puisqu'au Moyen Age, la femme était très peu considérée aux yeux de l'Eglise.
A l'église on entendra donc chanter les moines et les jeunes garçons qui n'ont pas encore mué pour les sons aigus.

 

La musique de rue

 

Ecoutez un exemple de pavane suivie d'une gaillarde :

Dans la rue, des musiciens itinérants offrent contre l'aumône quelques belles chansons ou pièces dansantes pour le plaisir des citadins. Dès la Renaissance, ces musiciens formeront une corporation très moderne qui emploiera des centaines de musiciens par petits ensembles pour animer toutes les fêtes de l'année : mariages, baptêmes, anniversaires... et les gens danseront sur les pavanes, gaillardes, gigues, passacailles ou autres branles...

La musique militaire

Au château, le seigneur use d'instruments sonores et utiles pour le travail militaire. Un tambour pour marcher en cadence, des clairons pour donner des ordres. Mais le seigneur peut être mélomane et engager des musiciens qui lui tiennent compagnie. Au château, on trouve surtout les hauts instruments, les instruments que l'on pourrait qualifier de noble : hautbois, cors, clairons, cornemuse, fifre, tambour, contrairement aux bas instruments (les cordes, les orgues portatifs, les petites flûtes)

Dans le reportage suivant, vous en découvrirez davantage, notamment au niveau du vocabulaire : antienne - mélisme - ménestrel - jongleur - hauts instruments - bas-instruments - chant grégorien - chant monodique - neumes - chant responsorial :

 

L'orchestre :

Il n'y a que peu d'ensembles instrumentaux au Moyen Age. On trouve en général :

des instruments à cordes pincées : la rote, le psaltérion, la harpe, le luth, la mandore ou guiterne
des instruments à corde frottées (utilisant un archet) : la vièle, le rebec, la gigue, l’organistrum, la chifonie, la vièle à roue
et le tympanon qui est un instrument à cordes frappées.

 

Voilà le type de musique que l'on pouvait entendre à la fin du Moyen Age

 

 

Au Moyen-Age on danse beaucoup

 

Ecoutons deux danses successives, une pavane et une gaillarde :

La pavane est une danse de cour lente, dansée par des couples disposés en cortège.
La pavane consiste en deux simples et un double en avant (marche), suivis des mêmes en arrière (démarche).

La gaillarde est une danse de couple à trois temps. Face à la solennelle basse danse, elle gagne rapidement du terrain et devient une danse de bal très appréciée au XVIe siècle, suivant ordinairement la pavane dans les suites de danses.

La monodie est une musique dont la mélodie est chantée à une seule voix, ou s’il y a plusieurs chanteurs, ceux-ci chantent tous la même mélodie.

Un temps binaire est un temps divisible en deux parties égales, comme la pavane.
Un temps ternaire est un temps divisible en trois parties égales, comme la gaillarde.

 

Essayons de marcher en mesure sur ces danses tout en marquant des rythmes simples avec un tambourin :

 

Téléchargez le rythme ici

 

 

Au Moyen-Age on s'amuse et on va aux jeux !

 

Adam de la Halle, 1240-1287, a écrit le Jeu de Robin et Marion.
Le texte de ce jeu est manuscrit, puique l'imprimerie n'est pas encore inventée. C'est pour nous l'occasion de découvrir de magnifique miniatures, des extraits de partitions avec ses notes carrées et de suivre l'histoire de ce jeu.

Pour le découvrir, cliquez ici.

En voilà un extrait en vidéo

 

Dans le Jeu de Robin et Marion on trouve également des chansons d'autres trouvères comme Sire Cuens de Colin Muset (né en 1210).

Pour l'écouter et la chanter, cliquez ici

 

Cliquez ici, si vous aimez lire, car voici l'histoire complète du jeu de Robin et Marion

 

A vous de jouer !

Vous distribuerez les rôles pour interpréter dans la langue d'origine, c'est-à-dire le vieux français, un extrait du Jeu de Robin et Marion, et chanterez pour finir tous ensemble Sire Cuens accompagnés par les instruments de votre choix.

Téléchargez le script et sa traduction

Téléchargez la traduction de Sire Cuens